Quel futur pour l’olfaction ?

L’odorat a figuré pendant longtemps comme le parent pauvre des 4 sens (Jaquet, 2010). Et pourtant, l’odorat possède de nombreuses qualités telles qu’il permet l’analyse de l’environnement en prévenant des dangers (feux, aliments périmés, etc.), a un caractère hédonique important, est un lien fort avec les souvenirs, influence les relations sociales et a un impact sur les comportements alimentaires (Ehrlichman et Bastone, 1992). Lorsque ce sens est défaillant, on parle de diso